Un nouveau paradigme dans l’enseignement du piano: l’enseignement “by rote”

Introduction

Le terme anglais “by rote”  signifie apprendre quelque chose par pure répétition, mécaniquement, sans comprendre sa signification. Répétez comme un perroquet, allez-y. Cette traduction ne montre pas ce que signifie vraiment “by rote” dans la pédagogie du piano.

Enseigner “by rote” signifie apprendre une pièce en imitant le son et le mouvement, plutôt que de l’apprendre en lisant la partition. Mais cet apprentissage va bien plus loin que le fait de copier quelques gestes du professeur. C’est un travail d’exploration des éléments contenus dans la partition. L’élève comprend et incorpore les éléments rythmiques, mélodiques et tonals qui composent la pièce en même temps qu’il apprend à la jouer. De là, il est capable d’ajouter des éléments, d’improviser, de transposer ou de composer une autre pièce en fonction de ce qui a été appris.

Par conséquent, l’apprentissage “by rote” n’a rien de la répétition mécanique. Au contraire, il est possible ainsi de comprendre la musique de manière plus efficace que lorsqu’on apprend en lisant la partition.

Lire ou faire de la musique

Dans l’enseignement traditionnel, les méthodes de piano privilégient la lecture sur tout le reste. Dans l’enseignement “by rote”, l’accent est mis principalement sur le jeu.

C’est un moyen naturel d’apprendre, comme il est naturel pour un enfant d’apprendre à parler avant de lire et d’écrire.

La pianiste et pédagogue Frances Clark, précurseure de cette méthode, a dit: “le son avant le symbole”.

Des morceaux plus intéressantes

Récemment, une collègue d’un autre blog de piano a écrit que “les morceaux seront loin d’être enthousiasmants au début”. Ceci illustre bien l’état d’esprit de la plupart des professeurs.

Quand un étudiant arrive en classe, il a déjà été exposé à une grande variété de musique tout au long de sa vie. Cet élève peut comprendre et jouer de la musique plus complexe qu’il ne peut lire. C’est pourquoi les méthodes qui utilisent les positions de cinq notes ou le Do central restreignent sa capacité à faire de la musique.

Mais ce n’est pas une fatalité!

Je vous invite à regarder cette vidéo en exemple. Tous les morceaux montrés sont conçus pour être enseignés “by rote”. Ce sont des pièces plus attrayantes que celles d’autres méthodes plus traditionnelles. Elles couvrent l’ensemble de l’instrument, pas seulement le registre central. Elles comprennent des contrastes dynamiques, des textures variées, des pédales et des sonorités très intéressantes:

Pour mettre en œuvre ce type d’enseignement, il est essentiel d’avoir un répertoire de pièces aptes à enseigner “by rote” car toutes les pièces ne sont pas appropriées. Tenter d’enseigner de cette façon une pièce qui n’est pas adéquate et ne répond pas à certains critères peut se terminer par une catastrophe et beaucoup de frustration.

Et comment sont les pièces qui peuvent être apprises  “by rote”?

Les pièces écrites pour être enseignes “by rote” sont basées sur des patrons de touches et des notes musicales faciles à se rappeler sans connaissance théorique.

Ceci est un exemple de pièce qui peut être enseignée “by rote”, avec patrons de touches noir et blanc:


patron “by rote”

Le morceau de la vidéo est basé sur ce patron de touches blanches et noires.

Et ceci est un exemple extrême d’un morceau pour débutants qui ne peut pas être compris sans connaissance théorique en raison de la variété des mouvements des voix. On apprend donc à le jouer en lisant:

Czerny Op. 599 No. 1

C. Czerny Op. 599 No. 1

Enseigner le piano “by rote”

Les trois piliers fondamentaux de l’enseignement du piano sont: la lecture, la technique et le développement artistique et musical. Quelles sont les contributions que l’enseignement “by rote” offre en relation avec chacun de ces piliers?

Les notions musicales et artistiques sont mieux enseignées par l’imitation directe que par l’apprentissage via une partition. C’est parce que la musique est un art d’expression sonore, et donc transcende la notation.

L’enseignement par imitation facilite également la transmission et l’assimilation de la technique. Les gestes, le bon alignement, l’équilibre du bras, la bonne orientation au clavier, etc. s’apprennent mieux quand il n’y a pas à lire la partition en chemin.

Nous avons déjà vu que les morceaux qui peuvent être enseignés “by rote”  ont des sonorités intéressantes et complexes. Pour cette raison, ils offrent de nombreuses possibilités techniques et musicales pour explorer l’instrument dès les premiers contacts, ce qui fournit une formation très complète.

En outre, ce sont des morceaux relativement faciles à transposer vers d’autres tonalités, ce qui ouvre une importante voie d’exploration. Dans cette vidéo, un élève joue le même morceau dans 5 tonalités différentes:

L’élève peut même utiliser des patrons appris pour improviser ou composer ses propres morceaux. Dans cette vidéo, une élève a composé son propre morceau, qui est basé sur des patrons de quintes, pentacordes et accords:

À propos de la lecture

Les morceaux qui sont enseignés “by rote”  sont écrits de manière à être plus faciles à jouer qu’à lire pour l’élève qui les apprend. Ils ne se lisent pas note par note, mais en reconnaissant les patrons des notes dans la partition. Cette façon de procéder vient très naturellement dans la méthode de lecture par intervalles (dont je parlerai dans un autre article), qui a révolutionné l’enseignement de la lecture musicale depuis son apparition.

Par conséquent, l’enseignement “by rote”  doit être complété en même temps par une bonne acquisition de compétences en lecture musicale, de préférence selon une méthode de lecture par intervalles.

Ainsi, en enseignant “by rote”, jouer du piano et lire une partition sont deux capacités complètement différentes qui se retrouvent au final.

Si le professeur n’est pas convaincu de faire un tel changement dans son style d’enseignement et souhaite continuer à utiliser des méthodes avec des pièces traditionnelles dans ses cours, il est très enrichissant de compléter par des méthodes d’apprentissage “by rote”  ou des pièces individuelles.

Enseigner “by rote” de manière incorrecte

Un professeur qui utilise cette façon d’enseigner “by rote”  sans connaître toutes les informations présentées ici peut ne pas le faire correctement ou de la meilleure façon pour l’élève.

Peut-être que la plupart des professeurs ont eu l’expérience de travailler avec un élève transféré d’un autre professeur qui montre très peu de compétences en lecture. On devine alors qu’on lui a enseigné de cette façon (apprentissage par imitation et sans lecture).

Ensuite, la question se pose: est-ce que la mauvaise lecture est un résultat direct de l’enseignement “by rote”?

Non, ce n’est pas ça. La mauvaise lecture est le résultat d’une mauvaise gestion de l’enseignement, où on ne s’est pas concentré sur la capacité de lecture.

Nous ne devrions pas supposer qu’il n’existe que deux manières différentes d’enseigner: enseigner uniquement avec une partition ou uniquement “by rote”. Tout apprentissage “by rote” doit être combiné avec une méthode de lecture appropriée pour l’élève.

L’enseignement “by rote” n’est pas approprié pour les élèves avancés, pour qui il est plus facile de lire la partition simplement. Il vise les élèves débutants dans leurs deux ou trois premières années d’apprentissage du piano.

Comme je l’ai dit, vous ne pouvez pas utiliser n’importe quel morceau. Essayer d’enseigner “by rote”  un morceau qui n’est pas écrit à l’aide de patrons musicaux peut être une tâche très difficile et frustrante pour l’élève et le professeur.

L’apprentissage “by rote” n’est pas apprendre une partition sans la comprendre, en mémorisant simplement les patrons et les positions.

Par exemple, dans cette vidéo sont montrés deux morceaux qu’on peut faire apprendre à toute personne sans connaissance de la musique, dans une fête, en 5 minutes:

Dans ce contexte, il n’est pas question d’apprentissage significatif, mais simplement de s’amuser.

Mais si ces mêmes morceaux sont utilisés dans un cours de piano, l’idéal est de réaliser un travail d’exploration et de compréhension des différents éléments au moment où ils sont appris.

Les bénéfices

Lorsque l’enseignement “by rote”  est utilisé dans la phase correcte de l’apprentissage des élèves et avec un but clair, il est très enrichissant et apporte de nombreux bénéfices.

Voici 10 bénéfices importants de l’enseignement “by rote”:

  1. Augmente la motivation: les élèves jouent des pièces intéressantes dès le premier jour sans avoir à attendre pour acquérir d’autres connaissances.
  2. Améliore la concentration: les pièces enseignées “by rote” sont généralement des morceaux plus longs que des morceaux traditionnels. L’élève développe sa concentration en maintenant le rythme et l’attention du début à la fin.
  3. Augmente la confiance: à partir du premier jour, on construit un large répertoire qui est bien mémorisé. L’élève se sent plus prêt à jouer si on lui demande.
  4. Améliore la connaissance du clavier: lorsqu’on joue de nombreuses pièces avec des touches noires ou des combinaisons de touches en noir et blanc, les élèves connaissent bien le relief du clavier.
  5. Améliore la reconnaissance des patrons: les élèves apprennent à reconnaître les patrons et les dessins des notes et des intervalles, en plus de la structure de la pièce. Très utile pour la mémoire.
  6. Améliore le sens du rythme: les étudiants qui n’ont pas à lire la partition pour jouer peuvent se concentrer mieux sur le rythme. Ils sont plus disposés à ressentir la pulsation tout au long du morceau.
  7. Améliore la technique: lors de l’introduction d’un nouveau concept technique, il est plus facile pour l’élève de se concentrer sur ses gestes et les mouvements de ses doigts, de ses mains, lorsque lire la partition n’est pas une distraction.
  8. Améliore la lecture: il semble paradoxal que l’apprentissage “by rote” puisse aider les élèves à mieux lire, mais c’est le cas. Lorsque l’élève a l’habitude de jouer différents patrons, des dessins mélodiques, des accompagnements, l’élève a déjà la technique et les patrons dans ses mains. Il n’a donc pas à penser à tout en même temps et peut se concentrer sur la lecture.
  9. Développe la capacité artistique: les élèves apprennent à penser en phrases, à la langue de la musique et à donner un sens à ce qu’ils jouent.
  10. Développe la créativité: la motivation pour explorer la musique est étroitement liée à l’enseignement “by rote”. Les élèves ont à leur disposition une variété de modèles pour créer de la musique pour eux-mêmes. Ils arrivent en cours en disant qu’ils ont trouvé de nouvelles façons de jouer leurs morceaux. Après un certain temps, vous voyez une explosion de créativité, car ces modèles leur permettent de rendre la musique plus complexe et plus belle. Ceux qui apprennent seulement en lisant la partition composent ou improvisent rarement. Ils ne pensent pas que ce type d’expérimentation est une possibilité.

Aujourd’hui, je me suis centré sur l’explication des caractéristiques les plus importantes de l’enseignement “by rote” et sur ses avantages et bénéfices.

Dans les articles à venir, je montrerai comment trouver des morceaux qui peuvent être enseignés “by rote”  et je parlerai des méthodes et livres de piano qui suivent cette approche.

Références:

Knerr J., Fisher K. (2017). “Rote is not a four-letter word: The role of rote teaching in the development of reading, technique and artistry”. The Curious Piano Teachers’ webinar. 2/05/2017.

5 réponses
  1. Marie-Cécile Baritou
    Marie-Cécile Baritou dit :

    Merci de me citer Marina ! 😉 et oui effectivement les élèves (et moi-même d’ailleurs) sont très frustrés souvent au début, et de plus je trouve la position serrée au centre autour du do central particulièrement inconfortable pour le corps et elle induit des crispations.
    Je serais ravie d’apprendre à commencer différemment ! Explorer le clavier, les sons et avec la pédale, avec des mouvements globaux du bras. Mais tout en apprenant la musique de l’intérieur… un sacré challenge, mais peut-être bien plus naturel, donc enthousiasmant.
    A bientôt.

    Répondre
    • Marina
      Marina dit :

      Bonjour Elsa. Je ne connais que des méthodes américaines. Piano Safari et Music Moves for Piano sont deux des meilleurs. Il y a aussi une grande quantité de répertoire de pièces pédagogiques écrites avec patrons. Sur cette page, il y a une liste très large: https://www.musicmovesforpiano.com/for-teachers/repertoire/
      Mes compositeurs préférés pour enseigner des morceaux par patrons sont: Juan Cabeza, Robert Vandall, Christine Donkin, William Gillock, Kevin Olson, Jennifer Linn, Paula Dreyer, Chee-Hwa Tan, Christopher Fisher, Paul Sheftel, etc. Bon courage!

      Répondre
      • Elsa
        Elsa dit :

        Merci beaucoup pour cette réponse que je ne trouve qu’aujourd’hui!
        Je vais regarder tout ça. c’est très intéressant!
        Bien cordialement

        Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.