L’impact de la vitesse de la touche sur le jeu en nuances

Dans cette vidéo, Edna Golandsky explique comment contrôler la vitesse de descente de la touche pour obtenir des nuances douces comme le piano ou le pianissimo.

La base d’une bonne coordination du mouvement est que les doigts, la main et l’avant-bras fonctionnent comme une unité. Grâce à cela, les doigts bougent avec un bon soutien du bras. Toutes les parties se sentent connectées.

Cette connexion avec l’avant-bras permet un contrôle très fin de la descente de la touche. Puisque la main et l’avant-bras ont un poids plus élevé, cela nous permet de surmonter la résistance de la touche avec une grande facilité. Cela nous permet également de contrôler la vitesse de descente, ce qui est une tâche beaucoup plus difficile pour les doigts. Ensuite, en jouant avec un bon soutien du bras, les doigts conservent la liberté et la sensibilité nécessaires pour sentir le point du son au cours de la descente de la touche.

Ainsi, lorsque vous abaissez une touche, le bras entier bouge comme un ensemble, même s’il s’agit d’un très petit mouvement. Pour ce faire, les articulations doivent rester suffisamment fermes pour que tout le mouvement soit transmis à la touche. Il est particulièrement nocif pour le poignet de s’effondrer au moment de l’attaque.

La vitesse de descente de la touche n’interfère pas avec le tempo

On peut jouer doux et rapide en même temps. Ralentir la descente de la touche ne signifie pas que le tempo doit être ralenti.

Pour mieux comprendre ce dernier point, je vous conseille de lire cet autre article du blog intitulé “Le secret pour acquérir de la vitesse sur le piano” où ce problème est abordé plus en détail.

(S’il vous plaît activez les sous-titres en français s’ils ne sont pas affichés par défaut).

Références:

Golandsky E. The Golandsky Institute. (2008). “The Impact of Key Speed on Soft Playing – an excerpt from the Taubman 10 DVD Series”. From: https://www.youtube.com/watch?v=sLmxUGt-Fo8

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.